Yabon bitcoins

samedi 15 juin 2013

L'optique low-cost, une nécessité sociale

L'optique est plus chère en France que partout ailleurs. C'est un fait. Chez votre opticien de quartier, vous payez vos montures et vos verres plus chers que si vous habitiez à Blackpool ou a Nuremberg.

Beaucoup d'entre vous répondrons que cette situation n'est pas très grave, puisque leur mutuelle compensera très largement le surcoût. Pointons au passage l'incohérence de la SS française (sécu) qui estime pour sa part que mal voir n'est pas grave, donc elle rembourse pas. Quoique ... elle rembourse quelques centimes histoire de complexifier le circuit financier de l'optique, c'est dans sa nature.

Ainsi donc, le cercle vicieux de l'optique en France est fait ainsi : je suis remboursé par ma mutuelle, donc je dépense plus cher. D'un autre côté, les opticiens traditionnels s'appuient sur ce constat pour vivre grassement avec peu de clients mais des marges titanesques. Les dindons de cette mauvaise farces sont ceux qui n'ont pas de mutuelle ...

Ainsi, je suis persuadé que pour casser cette bulle de déni collectif de responsabilité, l'arrivée des opticiens en ligne (tel que sensee.com par exemple) est une bénédiction.

Donc, même si vous avez les moyens avec votre mutuelle 'gold', soyez citoyen et œuvrez pour le socialement correct : achetez vos lunettes moins chères. Et plus nous serons nombreux, et plus les opticiens (et les mutuelles) seront obligées à revenir à plus de raison.

CQFD